Ordre Ancestral

E'ly, historienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

E'ly, historienne

Message par E'ly le Sam 7 Mar - 0:55

Au tout début:


Ziost, capitale de l’Empire Sith. Avec Dromund Kass et Korriban, la planète se trouve depuis des milliers d’années au cœur de l’Ordre Sith. Dans un quartier résidentiel, une famille de commerçants est installée depuis de nombreuses années, spécialisée dans le matériel médical, ils profitent d’une vie paisible et aisée. 13 ans après la signature du traité de Coruscant, la guerre froide semble loin.

- M. Lyns, un homme demande à vous voir, il… il est accompagné de deux gardes impériaux
- Hum…
Ortus Lyns, semblant soucieux, sort de son bureau et rejoint le hall d’accueil, où l’attend un homme, sabre laser à la ceinture, suivi de deux gardes rouges masqués
- Ortus Lyns ?
- C’est moi. Regardant le sabre à la ceinture de l’homme. Que puis-je pour vous, excellence ?
- Votre fille, en vérifiant son datapad, Eliane, est-elle ici ?
- Et bien… Ce n’est pas vraiment ma fille, nous l’avons… adoptée disons.
- Est-elle ici ? C’est tout ce que je veux savoir.
Du bureau voisin, sort Liaann Lyns, le visage dur, elle regarde son mari puis l’homme face à lui.
- C’est une esclave. Mon mari la considère comme notre fille. A cette heure, elle doit être encore à la bibliothèque.
- Une esclave ? Revérifie son datapad. C’est une humaine… A la bibliothèque ???
Liaann regarde son mari, qui baisse le regard.
- Ses parents sont morts, tout est en règle. Elle dispose de certaines libertés, et d’une éducation. Elle passe son temps dans cette maudite bibliothèque. Et…
- Etrange, mais qu’importe. Nous l’attendrons.
- Que lui voulez-vous ?
- Cela ne vous regarde pas, je parle au nom du Conseil Noir, tout est en règle.

Les deux gardes se mettent en position à l’entrée, l’homme reste impassible. Ortus Lyns retourne lentement à son bureau « Bien Excellence ». Au fond de lui, il savait que ce jour arriverait, mais ne pouvait s’empêcher d’avoir peur.


Arrivée sur Korriban:


La navette de transport qui survole Korriban n’a pas vocation à être confortable. En plus de quatre gardes impériaux, et de cet homme au sabre laser, une douzaine d’adolescents sont assis. Parmi eux des esclaves en majorité, deux humains et un sith de sang pur sont installés à l’avant, à l’écart des autres. La tension est palpable parmi ces jeunes, quelques-uns discutent et déjà certains semblent vouloir s’affronter. E’ly ne semble pas prêter attention aux autres « acolytes », c’est comme ça que l’homme les a appelés.

En sortant du spatiodock, E’ly est prise d’effroi par l’atmosphère qui s’échappe de la planète, jamais elle n’a ressenti une telle puissance. En levant la tête, elle contemple la majestueuse pyramide qui surplombe la vallée, l’académie Sith. Aucun texte ne l’avait préparé à un tel symbole de l’Ordre.
En arrivant au pied de l’académie, elle aperçoit un attroupement, plusieurs acolytes, deux surveillants, reconnaissables à leurs tenues, un jeune zabrak est assis sur un rocher, le visage en sang. Au sol, un acolyte ne bouge pas, il est mort entend-elle. E’ly ne comprend pas, comment l’Empire peut-il vaincre ses ennemis si ses disciples s’affrontent entre eux ?..


L'Académie:


Rien ne prépare une adolescente de 15 ans à Korriban. Chaque jour est un combat, face aux surveillants, face aux professeurs, face aux autres acolytes, et surtout face à soi-même. Rien ne prépare à cette rivalité perpétuelle, cette défiance… A l’Académie, c’est la haine qui règne.
Dès son arrivée, E’ly s’est intéressée de près aux archives de la bibliothèque, pensant retrouver ses heures passées à étudier sur Ziost. Elle est rapidement déçue lorsque les archivistes lui apprennent que l’accès est limité pour les acolytes, pour soi-disant les protéger d’un trop grand savoir. Avec le temps et à force de persévérance, elle obtient de l’Archiviste en chef de lui laisser accéder à certains fichiers, sur l’histoire de l’Empire notamment.

En parcourant les récits de Xendor, Ajunta Pall, Marka Ragnos et des grands Siths ayant marqué l’histoire, E’ly se force son crédo, « le savoir est le véritable pouvoir ».
Plusieurs fois, alors qu’elle étudiait tard, dans un coin sombre de la bibliothèque, elle aperçut l’homme au sabre laser, semblant l’observer de loin.


L'Académie 2:


Le cours de combat va bientôt commencer, E’ly le redoute, ressentant encore les blessures du dernier « entrainement ». Lors du précédent cours, elle a refusé de lever son arme sur un acolyte désarmé, prétextant que cette cruauté n’avait aucun intérêt dans son apprentissage et qu’en se battant ensembles, les acolytes seraient beaucoup plus forts. Comme réponse, le professeur a ordonné aux autres de l’attaquer, aucun n’a hésité. Ils ont bondi, l’ont rouée de coups, c’était sa soi-disant leçon.
Plusieurs Siths observent les cours à chaque fois, certains acolytes essaient de se faire remarquer d’eux, pensant trouver un maître. Parmi eux, elle aperçoit à plusieurs reprises celui qui l’avait accompagnée depuis Ziost.

Malgré les efforts des surveillants pour la briser, E’ly résiste aux différentes épreuves, et tout en restant seule, elle parvient à se distinguer au sein des jeunes acolytes de l’académie. Ses longues heures de méditation dans la vallée des Seigneurs Noirs l’aide à se concentrer. Elle observe de loin les tombeaux des puissants Siths ayant régner sur Korriban, n’osant y rentrer.
A plusieurs reprises, les surveillants la pousse à entrer en rivalité avec les autres acolytes, sans succès. Elle est perçue comme faible par la plupart.


L'Académie 3:


Un an s’est écoulée depuis son arrivée à l’académie.
Si Eliane est plus puissante, elle ne se sent pas à sa place sur Korriban. Les bagarres entre acolytes, quand elles ne sont pas voulues par les surveillants, ce climat d’éternelle méfiance ; son goût pour le savoir est mal vu, pour beaucoup, elle est perçue comme faible. Les autres la surnomment « rat de bibliothèque ».
Si Eliane est plus sage, elle se sent seule sur Korriban. L’unité n’est pas le mot d’ordre, au contraire, elle ne cesse de découvrir que l’Empire a sans cesse été confronté à la division, au déchirement. Elle ne comprend pas comment une puissance si forte réunie autour d’un Empereur ne peut triompher.


Le quotidien n’est pas si sombre, son caractère réservé et sa réputation la met à l’écart bien souvent. Durant les duels, les acolytes préfèrent montrer leurs nouveaux talents en affrontant des adversaires plus forts. Elle se contente généralement d’observer, tentant d’analyser le comportement de ceux qui l’entourent. Cette relative tranquillité lui permet de passer du temps à explorer les tombeaux, retraçant toujours l’histoire d’un Ordre Sith quasi perpétuellement en guerre.

Les tombeaux sont dangereux pour une acolyte seule, outre les créatures sauvages, des forces obscurs les hantent, brisant l’esprit des plus faibles, qui restent là, perdus dans l’obscurité. Quelques archéologues y effectuent des recherches, elles échangent avec eux, élargissant encore son savoir. Des ombres semblent la suivre parfois. A plusieurs reprises, elle tente de rattraper cette silhouette, croyant revoir celui qui il y a un an l’avant amené ici, sans réussir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E'ly, historienne

Message par E'ly le Ven 1 Mai - 1:07

L'Académie 4:


A écrire


L'Académie 5:


A écrire

Revenir en haut Aller en bas

Re: E'ly, historienne

Message par Rilius le Ven 1 Mai - 11:35

Très intéressant Wink .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le Savoir est le Pouvoir. Il n'existe plus grande vérité, après la suprématie de la Force."
avatar
Rilius
Conseiller du Savoir


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: E'ly, historienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum